LuxCleaning s.a

Qui sommes nous ?

Interview de Monsieur Poli, Directeur de LuxCleaning.

Pour quelle raison votre entreprise porte-t-elle ce nom ?

« Je l’ai choisi car nous sommes une entreprise de nettoyage industriel située au Grand-Duché de Luxembourg. Cependant je tiens à préciser que nous sommes actifs également en Belgique et en France où nous avons été appelés à plusieurs reprises, notamment en Vendée; on peut dire que ce n’était pas la porte à côté ! »

Qu’est-ce qui vous a amené à exercer ce métier ?

« Tout d’abord, je crois être un homme organisé et je recherche en priorité une qualité et un confort de vie. J’ai constaté que ce bien-être n’était possible que si je vivais dans un environnement propre et bien rangé. Par ailleurs, j’ai constaté que la plupart des gens, pour des raisons diverses, disposent de moins en moins de temps libre. L’idée m’est venue de mettre mes propres priorités au service de la population. C’est ainsi que j’ai découvert ma vocation ! »

Historique

Interview de Monsieur Poli, Directeur de LuxCleaning.

Comment LUXCLEANING s’est-elle développée ?

« L’entreprise est née en 2008. Avec le temps et la diversification des travaux que ma clientèle me confiait, j’ai acquis de l’expérience et j’ai engagé du personnel. Puis j’ai ajouté de nouveaux départements. A l’heure actuelle, nous disposons de plusieurs véhicules tandis que notre clientèle s’élargit et se diversifie. »

Quels sont les nouveaux services que vous proposez ?

« Je suis sur le point d’ouvrir une centrale de repassage et d’ajouter à mon panel d’activités existant, le service hivernal, le nettoyage des pavés autobloquants, l’enlèvement des chewing-gums et l’entretien des moquettes. »

Vous m’avez dit précédemment que vous aimiez l’ordre et la propreté.
Avez-vous d’autres priorités dans votre vie et dans votre travail ?

« Je suis sur le point d’ouvrir une centrale de repassage et d’ajouter à mon panel d’activités existant, le service hivernal, le nettoyage des pavés autobloquants, l’enlèvement des chewing-gums et l’entretien des moquettes. »